SCOLARISATION SPÉCIALISÉE

Si le comportement d’un(e) élève indique une détresse émotionnelle et/ ou une situation scolaire est vécue et perçue comme particulièrement inadaptée aux besoins de l'élève, tant par la communauté scolaire que par la famille, il peut être nécessaire et conseillé d' envisager un séjour dans un environnement d’apprentissage spécialisé.

Dans les structures pédagogiques scolaires du CDSE, des activités d’apprentissage spécifiques sont proposées par une équipe multi-professionnelle, adaptées aux besoins et au développement des compétences socio-émotionnelles de l' élève, l' aidant ainsi à vivre une expérience scolaire positive.

L'éducation temporaire dans le cadre du CDSE peut préparer les enfants et les adolescents à la réintégration dans l'école ordinaire après une période de thérapie plus longue ou un séjour à l'hôpital. Dans un cadre protégé, l'élève peut atteindre une stabilité émotionnelle, reprendre ses relations sociales, rattraper les apprentissages manqués et atteindre un rythme d'apprentissage adapté qui lui/la permettra de reprendre son parcours scolaire.

Dans cette phase, une coopération étroite avec l'école d'origine ou la future école de l'élève est essentielle.

Le CDSE propose plusieurs formations spécialisées temporaires dans différents cadres d'apprentissage pour les enfants et les jeunes au niveau national :

  • en cooperation avec des organisations externes, une scolarisation protégée pour les élèves de l’enseignement fondamental, atteints de troubles affectifs profonds qui sont en traitement ambulatoire dans un Centre socio-thérapeutique (CST) et qui ont besoin d’un cadre protégé et un enseignement adapté à la situation thérapeutique (localités: Grevenmacher, Kautenbach, Luxembourg, Mersch, Schifflange).
  • Annexe Izigerstee: une scolarisation pour les adolescents de 10 à 18 ans.
  • Annexe Junglinster: une scolarisation temporaire pour orientation et réintégration  pour les élèves de l´enseignement secondaire, après un séjour dans une structure thérapeutique ou une hospitalisation à long terme.
Modalités

Dans le cas d’une scolarisation spécialisée, l’élève est inscrit à la fois dans un Centre de Compétences et dans son école / lycée d’origine, voire dans une école ou un lycée désigné par la CNI.

La scolarisation d’un élève dans un Centre se déroule conformément au plan d’études de l’enseignement fondamental et aux programmes et grilles d’horaires de l’enseignement secondaire classique et général.

L’adaptation des matières et contenus ainsi que les objectifs visés et les moyens et méthodes mis en œuvre pour les atteindre, se font conformément aux recommandations et lignes directrices ministérielles tout en veillant aux besoins éducatifs spécifiques de chaque élève pris en charge. À cet effet, les intervenants assurent la prise en charge spécialisée de l’élève en établissant un plan éducatif individualisé (PEI).

La personne de référence de l’élève (en CST ou en annexes) a pour mission d’entretenir le lien avec la classe d’origine. Ainsi, il est conseillé de maintenir un contact social avec les camarades de classe et le personnel enseignant.

De plus, le CDSE prévoit des mesures à prendre en vue de la réintégration de l’élève dans sa classe d’origine.

Procédures

Pour la scolarisation spécialisée d’un élève dans un CST ou dans une annexe du CDSE, une demande à la CNI doit être introduite avec l´accord parental par une commission d’inclusion, par un organisme agréé œuvrant dans le domaine social, familial et thérapeutique, par un médecin ou les parents/tuteurs eux-mêmes.

Ensuite la procédure se déroule comme suit :

1)    La CNI charge le CDSE à établir un diagnostic spécialisé;

2)    Après réception du dossier par la CNI, le CDSE entame le diagnostic spécialisé;

3)    Le CDSE rédige un avis pour la CNI, proposant, le cas échéant, une scolarisation spécialisée. La CNI décide la mesure éducative. 

Le dossier présenté à la CNI doit contenir:

·       Un bilan scolaire

·       Un bilan développemental

·       Un bilan psychologique

·       Un relevé chronologique des mesures déjà mises en place

·       La décision motivée de saisir le CDSE

·       L’accord écrit des parents/tuteurs

La CNI peut demander tout autre document qu’elle juge utile en vue de compléter le dossier (p.ex. un rapport médical).

Une personne de référence du CDSE, est désignée pour accompagner l’enfant/le jeune et sa famille pendant toute la durée de la prise en charge.